Accueil

Un peu de géographie,

Un peu de géographie physique

Le Pays du Gier et l'Est Stéphanois se situent de part et d'autre de la ligne du Partage des Eaux, parfois appelée la Dorsale européenne, tenant lieu de limite entre les bassins océanique et méditerranéen.
En effet, les communes de l'Est Stéphanois sont globalement implantées sur le bassin de l'Onzon ou de ruisseaux sous-affluents de la Loire, elle-même tributaire de l'Océan Atlantique. Deux communes font cependant exception, Sorbiers et Saint-Jean-Bonnefonds qui relèvent des deux bassins à la fois.
Alors que la totalité des communes constituant le Pays du Gier ont leur territoire sur le bassin du Gier ou de ruisseaux affluents ou sous-affluents du Rhône, lui-même tributaire de la Mer Méditerranée.

Le climat du territoire est varié ; on distingue cinq zones, les unes encore sous l'influence de la vallée du Rhône, d'autres de type plutôt continental. L'altitude et l'exposition conduisent à la répartition suivante : le fond de vallée du Gier (à une altitude inférieure à 250 mètres), les contreforts nord du Pilat, les coteaux du Jarez, la couronne stéphanoise et le plateau du Jarez culminant à près de 1 000 mètres.

[ Page précédente ]